S’il y a bien une question que l’on se pose quand on a pour envie de faire le tour du monde et qui peut être stressante et excitante à la fois, c’est bien celle de la préparation.

Car quand on y réfléchit bien, il y a plusieurs aspects à prendre en compte comme les “où”, “quand”, “comment”, “combien”…

Mais rassurez-vous, je suis moi-même passé par là et dans cet article je vais vous donner mes conseils pour préparer votre tour du monde comme j’ai pu préparer le mien.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, répondons ensemble à quelques questions que vous vous posez certainement :

– Faut-il prendre un billet d’avion “tour du monde” ?

Quand on recherche des informations pour un tour du monde, on trouve rapidement des annonces d’agences spécialisées qui nous proposent des “billets d’avions tour du monde”. En gros c’est un pack de destinations pour découvrir les différents continents…

Personnellement, j’ai vite abandonné l’idée de suivre cette voie puisque je ne pouvais pas choisir les endroits où je voulais aller et puis j’avais un doute sur les tarifs proposés.

– Agence de voyage ou préparation seul ?

Pour répondre à cette question, dîtes-vous bien que c’est propre à chacun d’entre-nous. Beaucoup de personnes aiment le “all inclusive” c’est-à-dire que tout est préparé d’avance et il n’y a plus qu’à se laisser guider durant leur voyage.

Si vous êtes du genre à aimer ce genre de préparation, pourquoi pas ! En général, c’est assez cher et puis il faut aimer être avec d’autres touristes dans des lieux touristiques, hôtel touristiques, restaurants touristiques, activités touristiques… Bref, vous m’avez compris, ce n’est pas mon approche du voyage même si je respecte celles et ceux qui font comme cela. On a pas la même façon de voyager…

En revanche, quand on prépare soi-même son tour du monde, on a l’avantage de pouvoir absolument choisir tout ce que l’on souhaite faire et les étapes que l’on juge indispensables. Le revers de la médaille c’est qu’il faut tout gérer soi-même (transports, hôtels, restaurants, activités,…).

Cependant, en plus d’avoir comme avantage d’être libre de faire ce que l’on veut et quand on le veut… on a aussi comme avantage de pouvoir comparer les tarifs et de trouver de jolies perles à moindre frais. Et ça, c’est quand même un sacré luxe !

 

Préparer judicieusement son tour du monde

 

#1 Quand partir ?

Quand on a pour projet de réaliser un tour du monde, ce n’est jamais évident de savoir “quand partir”. Suivant les pays, le climat ne sera pas du tout le même suivant la date où vous partez.

Prenons l’exemple du Canada, l’hiver ça peut descendre à -30°c et l’été monter dans les 30°c. En Thaïlande il fait beau au mois de Janvier mais il ne faut pas oublier la saison des pluies entre le mois de juin et le mois d’octobre.

Donc il faut bien se renseigner sur le climat de chaque pays pour les périodes que vous envisagez afin de ne pas être dépourvu le moment venu.

Afin de vous aider à découvrir le climat de vos prochaines destinations, n’hésitez pas à vous rendre sur weatherbase.com qui vous montrera la météo mois après mois (précipitations, taux d’humidité, températures saisonnières…). Bref, à consulter en priorité pour mieux vous préparer.

 

#2 Combien de temps  ?

Quand on projette de partir à la découverte de notre belle planète, il n’est jamais simple de savoir “combien de temps partir”. C’est normal puisqu’on ne sait pas réellement combien de temps il faut rester à chaque étapes de notre voyage.

Ensuite vient le problème du temps que l’on a devant soi. Certaines personnes ont un mois pour faire un tour du monde, d’autres trois mois, un an, deux ans…

Pour vous aider, prenez le temps de regarder dans chaque pays, les villes que vous voulez visiter et les activités que vous voulez absolument faire… pour mieux planifier un temps sur place nécessaire.

N’oubliez pas de prendre en compte les jours où vous êtes en déplacement (avion, bus, train, taxi, ferry) ainsi que l’ajout de journées “off” qui sont indispensables pour prendre le temps de se reposer.

 

#3 Les transports

Maintenant que vous savez quand partir et combien de temps, vient la question du transport. C’est le centre névralgique d’un tour du monde puisqu’il faut bien anticiper les besoins.

Le conseil que je vous donne c’est de prendre vos billets d’avion à l’avance (au minimum 4/5 mois avant le départ) afin de pouvoir profiter des meilleurs prix possibles.

Voici les sites que j’utilise pour prendre mes billets d’avion aux meilleur prix :

Astuce : Comparez les tarifs que vous proposent ces comparateurs de vols afin de trouver la meilleure offre. Ensuite, allez sur le site de la compagnie aérienne en question pour vérifier le tarif du vol en question. Vous pourriez avoir de jolies surprises en faisant des économies supplémentaires.

Pour les transports internes de chaque pays, vous pourrez trouver des comparateurs locaux (en anglais) comme : baolau.com (Thailande, Cambodge, Vietnam & Laos). Qui vous permet de réserver une place dans un train, un bus… dans ces pays d’Asie.

Internet regorge de sites d’informations, blogs et forums pouvant vous indiquer les démarches à suivre pour vos transports internes.

Si vous ne trouvez pas de solution en ligne, pas de panique, il vous suffira lorsque vous serez à l’hôtel de demander au personnel des informations concernant les trajets que vous devez faire. Ils sont en général toujours d’excellent conseil et vous aideront dans vos réservations.

Astuce : Vous pouvez écrire à l’hôtel que vous avez réservé afin de leur demander des informations sur les transports pour rejoindre vos différentes étapes. De quoi vous aider au mieux à planifier et budgétiser.

Conseil : Vérifiez bien que vous n’avez pas besoin de faire une demande de VISA pour un pays en question. Ce sont des démarches qui peuvent prendre plus ou moins de temps suivant le pays que vous compterez visiter.

 

#4 L’hébergement

Quand on réalise un tour du monde, après le transport vient la question de l’hébergement. C’est une question primordiale puisque suivant votre budget vous devrez chercher les meilleures solutions.

Si vous voulez partir en mode “backpacker” (sac à dos), en vous disant que vous chercherez à dépenser le moins possible… Vous n’allez pas prendre un hôtel 4 étoiles avec piscine et Spa.

En revanche, si vous partez dans l’optique d’avoir un certain confort ainsi que certaines prestations… Vous ne pencherez pas pour passer vos nuits dans un dortoir de guesthouse.

Pour ma part, je suis plutôt du genre à prendre un hôtel ou un AirBnB, car j’ai besoin d’un minimum de confort et d’intimité… Bref, chacun voit midi à sa porte.

Alors à vous de savoir ce que vous voulez réellement et de consulter les sites internets qui peuvent répondre aux mieux à vos attentes.

Cela représente une somme de votre budget non négligeable que je vous conseille fortement de calculer.

Rassurez-vous la majorité des “gros sites” de réservations proposent les guesthouses tout comme les hôtels sur leur site.

Voici les sites que j’utilise majoritairement lorsqu’il s’agit de réserver mes hébergements :

Astuce : N’hésitez pas à vous rendre directement sur les sites internets des hôtels que vous aurez trouvé afin de voir avec eux directement pour une réservation. Il arrive régulièrement que les prix soient plus avantageux.

C’est normal puisqu’ils n’auront pas à donner une commission sur la réservation à un site tier puisque vous passez directement avec eux.

Par ailleurs, si vous voyez un hôtel “complet” sur un site de réservation, contactez l’hôtel pour en avoir le coeur net. Les sites de réservation ont des quotas de réservations donc les hôtels peuvent être susceptibles d’avoir des disponibilités supplémentaires.

 

#5 La restauration

nourriture tour du monde

Pour ce qui touche à la restauration, c’est autre chose puisque c’est une affaire de goût. Il y a ceux qui ne veulent pas manger local par peur de tomber malade et il y a ceux qui s’y risquent et qui passent un très bon moment en générale. Bah quoi ?! Il n’y pas que chez nous que c’est bon !

Par exemple, j’aime beaucoup la street food en Asie car c’est en général vraiment très bon et les prix défient toutes concurrences.

En matière de restaurants, il y a des sites connus qui peuvent vous donner des informations sur des établissements réputés pour la qualité de leur nourriture. Cependant, il faut garder à l’esprit qu’en général, ces restaurants sont plus chers que d’autres (car réputés) et souvent blindés de touristes qui ont consultés les mêmes sites.

Astuce : Lorsque j’ai un doute sur un restaurant, je prends mon téléphone et je regarde rapidement sur “Google Maps” ou “Plan” sur l’application “Tripadvisor” pour voir si le restaurant qui est juste en face de moi a déjà été évalué auparavant. J’ai pu m’éviter quelques déconvenues parfois.

N’ayez pas peur si l’établissement n’est pas affiché sur votre mobile, tous ne le sont pas forcément et ça ne veut pas dire que la nourriture n’y est pas bonne ! Lorsque je n’ai pas d’informations sur un restaurant, si ce dernier est rempli de locaux, je me dis que ça doit être bon puisque beaucoup de monde ici y va. Et en général c’est excellent !

Astuce : Petites recommandations d’usage quand vous êtes à l’étranger où l’hygiène peut parfois laisser à désirer. Je vous déconseille les poissons et viandes crus. Ne buvez pas l’eau du robinet et lorsque vous achetez de l’eau, vérifiez bien que la bouteille est neuve car il arrive qu’elle soit simplement rempli avec de l’eau du robinet. Si si ça existe ! 😀

 

#6 Les activités

Maintenant on sait quand est-ce qu’on part et combien temps. On connait nos transports en commun ainsi que les endroits où l’on peut dormir et se restaurer. Parfait, il ne reste plus qu’à savoir ce qu’on va faire à chacune de nos étapes et ce que nous allons pouvoir découvrir.

Là encore, c’est en fonction de chaque personnalité et du budget disponible. En ce qui concerne les activités, si vous êtes plutôt du genre à profiter des jolies balades en ville et à vous poser dans un parc… c’est complètement différent que de louer un Jet Ski sur le Lac Powel en plein coeur de l’Arizona ! Soit dit en passant, c’était juste génial ! :-p

Je vous encourage à fouiner sur le web à la recherche de Blog (comme celui-ci) et dans des groupes Facebook en tous genres qui regorgent de carnets de voyages et d’anecdotes aux sujets des activités à faire dans chaque lieux que vous allez parcourir.

Astuce : Les hôtels ou offices du tourisme de chaque ville connaissent mieux que quiconque les activités à faire dans les alentours. N’hésitez pas à les solliciter pour avoir des informations.

 

#7 Les logiciels 

Maintenant que nous avons en notre possession tout ce qu’il faut pour bien booker notre tour du monde, il est primordial d’être bien organisé avec des outils adéquats.

Beaucoup de personnes aiment imprimer leurs billets d’avions, leurs hôtels, leurs confirmations de réservations d’activités… Pour moi, c’est tout simplement du poids en plus dans les affaires et de la place utilisée pour rien.

Aujourd’hui nous avons des outils qui peuvent parfaitement nous aider à avoir tout ce qu’il faut avec nous dans notre ordinateur et notre téléphone.

  • Wunderlist

Voici un outil gratuit qui ne me quitte jamais. Rare sont les journées qui passent sans que je ne le consulte au moins une fois. Wunderlist est un gestionnaire de tâches. Il permet de créer des listes dans lesquelles nous ajoutons des tâches à effectuer.

Je m’en sers aussi bien sur le plan personnel (comme pour faire des courses) que sur le plan professionnel (pour gérer certains projets).

Ce qui est génial c’est que l’on peut partager des listes avec d’autres membres. Du coup, lorsque l’on organise un voyage à plusieurs, il est tout à fait possible de voir ce que les autres font en temps réel sur l’application (ajout de tâches, de documents, …).

Chaque tâche peut avoir des sous-tâches avec la possibilité de créer un descriptif et de commenter.
Parfait pour créer une tâche “Bangkok” dans laquelle on inscrit tout ce qu’on va faire à Bangkok.

Wunderlist Bangkok blog

On peut créer un dossier regroupant plusieurs listes. Par exemple pour mon tour du monde j’ai créer un dossier dans lequel j’ai mis les listes suivantes : Avions, Hôtels, Documents importants (Visas, Passeports, Assurances,…).

Dernière chose, il est possible d’importer des fichiers dans chacune des tâches. Donc dans Passeports on peut transférer nos fichiers PDF ou nos images, idem pour les avions et hôtels…

Je recommande cet outil 100% gratuit ! A découvrir ici : wunderlist.com

Comme gestionnaire de documents vous pouvez aussi utiliser le célèbre Evernote.

  • Planificateur de a-contresens.net

Je ne pouvais pas écrire cet article sans vous parler d’un outil qui m’a littéralement bluffé. Quand j’étais en pleine préparation du tour du monde, je me posais des questions pour la météo, la gestion de chaque pays  et le coût de la vie… et je cherchais à avoir une vue globale de ce tour du monde avec un maximum d’informations.

Après quelques recherches infructueuses, je suis tombé sur le blog a-contresens.net que j’ai trouvé très bien réalisé et j’ai vu qu’il y avait un “planificateur de voyage”. Je me suis donc inscrit pour voir ce qu’il y avait dedans. Et là ! Quel plaisir de constater que tout est fait pour préparer un voyage dans les meilleures conditions.

On ajoute nos étapes avec notre type de transport et suivant les pays on voit l’évolution du budget ainsi que les conditions climatiques de la période choisie. Bref, c’est génial !

planificateur tour du monde

J’ai pu mettre tous les pays et voir si au niveau de la météo on aurait quelques affaires de pluie à prévoir ou non et par la même occasion avoir une estimation du budget global de notre voyage.

Attention, le planificateur ne prend pas en compte le coût des transports et le calcul du budget indiqué est une estimation pour une seule personne. D’ailleurs il faut bien comprendre que c’est un budget estimé et basé sur un mode de voyage “low cost”. Donc, rajoutez au moins 20% de ce qui est indiqué pour avoir une estimation plus en accord avec vos dépenses futures.

Vous préparez votre tour du monde ? Créez un compte sur le planificateur !

 

#8 Le matériel 

Passons maintenant à l’étape que j’aime beaucoup, celle du matériel à avoir pour un tour du monde. On a souvent en tête l’idée de partir avec toutes ses affaires pour recréer partout un petit “chez soi” mais c’est bien la chose à éviter à tout prix. On va voir ensemble quelles sont les affaires importantes à prendre avec vous et qui seront “vraiment” utiles.

Gardez à l’esprit que l’objectif est de pouvoir vous déplacer comme vous le souhaitez sans en avoir plus que nécessaire.

 

  • Sacs de voyages (grands et petits)

 

– Le grand sac à dos

“Euh quoi ? Sacs de voyage ? Je ne peux pas prendre ma valise de 100L ?!”

Si vous voulez faire un tour du monde dans des conditions optimales je vous déconseille de partir avec une grande valise. C’est lourd, encombrant et pas vraiment pratique. Quand vous devez prendre un bus ou un tuk-tuk, un gros sac pourra se glisser plus facilement qu’une valise. Donc la valise : on zappe, ok ?!

En ce qui concerne les sacs, je vous encourage à prendre un gros sac à dos pour mettre vos affaires types vêtements… ainsi qu’un second sac à dos plus petit pour mettre votre matériel dedans (ordinateur portable, appareil photo…) et qui servira quotidiennement lorsque vous partirez en balade ou en activité.

Je ne suis pas un spécialiste des sacs de voyage mais le conseil que je peux vous donner c’est de clairement choisir de la qualité. Il faut que vos sacs soient résistants. C’est votre maison pendant plusieurs mois alors autant qu’ils soient solides et résistants aux aléas des voyages (chocs, déchirures, climats,…).

Optez pour un sac qui ne vous abîmera pas le dos quand vous serez en déplacement à pieds. Il faut que votre sac à dos soit adapté à votre taille.

De notre côté, pour nos gros sacs on a choisi de s’équiper avec la marque “North Face” qui propose des sacs d’excellentes factures.

 

– Pour elle : North Face Terra 65

North Face Terra 65

Ce sac est vraiment excellent, il permet un bon maintien au niveau du dos même quand le sac est plein et lourd.

C’est un sac-à-dos de qualité qui convient parfaitement aux femmes car il n’est pas non plus ultra massif. On peut aisément mettre tous les vêtements nécessaires à un long voyage sans aucun problème.

Il y a des rangements qui sont vraiment bien pensés et grace à ses diverses attaches on peut un petit peu optimiser le sac en ajoutant quelques objets d’appoints comme un trépied ou même un autre petit sac qui peut très aisément se fixer dessus histoire de rajouter quelques affaires.

 

– Pour lui : North Face Base Camp Duffel (Taille M)

North base camp

Clairement un sac à toute épreuve. Il est incroyablement robuste et permet de mettre beaucoup d’affaires grâce à son ouverture large. Seul défaut, ce sac n’est pas fait pour le trekking. Il convient parfaitement pour faire des trajets courts pour rejoindre un taxi ou un hôtel.

Mais il n’est pas fait pour passer la journée entière en pleine pampa sur le dos car il sera carrément inconfortable voire même douloureux.

 

– Le petit sac à dos

Passons à présent au petit sac à dos qui permettra de prendre nos affaires fragiles et précieuses pendant les transports en communs et qui servira pendant les déplacements la journée.

C’est une affaire de goût et de besoin pour chacun donc inutile pour moi de vous donner un conseil plus qu’un autre si ce n’est qu’il faut veiller à ce qu’il ne soit pas trop grand ni trop chargé.

En effet, les compagnies aériennes peuvent être restrictives au niveau de la taille et du poids. C’est pourquoi nous avons fait attention de ne jamais dépasser 7 kg par sac pour toujours être en accord avec les demandes des compagnies.

Pour elle : Sac Quechua Forclaz 30 Air

FORCLAZ 30 AIR QUECHUACe sac est loin d’être neuf puisque nous l’avons depuis 2012. A l’époque je l’avais acheté lorsque je suis parti pour la deuxième fois en Chine.

C’est un sac de taille moyenne qui est vraiment polyvalent puisqu’il peut aussi bien servir lorsque l’on part pour un séjour de quelques jours (pas besoin de le mettre en soute quand on prend un avion) et il est tout à fait adéquat quand on part en vadrouille en ville ou pour une journée de trekking.

Malgré les années qu’il a, il est toujours aussi fiable et en très bon état.

 

Pour lui : Sac à dos Mark Ryden

Voici tout simplement sac à dos bien pensé. Depuis que je l’ai découvertmark ryden sac à dos sur un site qui en faisait la promotion, je ne peux plus m’en passer.

Il est parfaitement conçu pour ranger le matériel high tech que l’on emmène avec soi pendant un voyage.

C’est simple dedans je mets mon ordinateur, appareil photo, objectif supplémentaire, disques durs externes, kindle, micro externe… Bref, c’est juste super pratique.  En plus on peut ajouter une batterie externe et brancher directement son téléphone sur un petit port usb situé en bas du sac.

Je parlerais de ce sac plus en détail dans un prochain article consacré au matériel que j’utilise.

Par contre je lui reproche d’être trop petit parfois. Je n’ai pas la place d’y mettre mon drone quand mon appareil photo et mon ordinateur sont déjà présent dans le sac. J’ai donc décidé d’en acheter un autre plus grand dans lequel je mettrais ce dernier afin de m’en servir uniquement lorsque je me déplace en ville durant mes voyages.

  • Compartiments pour vêtements

compartiment bagagesVoilà un indispensable quand vous voulez être organisé pendant votre tour du monde. Les compartiments pour vêtements permettent de gérer son sac plus efficacement.

Cela évite de se retrouver avec toutes les affaires dans le sac mis les uns sur les autres.

De plus, lorsqu’on cherche quelque chose de précis on peut juste sortir un compartiment du sac sans devoir refaire tout le sac à chaque fois. Bref, à avoir absolument !

 

  • Produits de santé

 

– Médicaments

En ce qui concerne la santé, il n’est pas forcément évident de savoir quoi prendre avec soi pendant le voyage. Si vous avez des médicaments à prendre régulièrement, prenez toujours avec vous l’ordonnance de votre médecin. C’est juste au cas où vos affaires soient contrôlés par les douaniers et que vous deviez justifier un médicament.

Astuce : Retirez les boites de médicaments et ne gardez que les plaquettes avec la notice et mettez des élastiques pour tenir tout ça ensemble. Gain de place non négligeable. 😉

 

– Kit de survie

kit de survie voyagePensez à prendre avec vous un petit kit de survie au cas où vous vous blessiez durant le voyage.

Faîtes attention à ne pas garder le kit dans votre petit bagage que vous prendrez avec vous en cabine car il contient une petite paire de ciseaux qui vous sera confisquée à l’aéroport quand vous passerez…

 

– Anti-moustiques

anti moustiqueC’est encore un indispensable quand on part voyager autour du monde. Il y a des moustiques plus voraces que d’autres suivant les régions que vous visiterez.

Renseignez-vous bien sur les anti-moustiques reconnus pour être réellement efficaces afin de vous éviter de transporter avec vous un produit inutile.

Dans notre cas nous avons opté pour deux anti-moustiques. L’un est fait pour être pulvérisé sur la peau tandis que l’autre se met sur les vêtements.

 

– La paille magique Life Straw

life strawSi vous me suivez un peu, vous savez que je suis à l’affut des nouveautés et que j’aime bien les tester… J’ai découvert il y a quelques années qu’il existait une paille capable de filtrer de l’eau sale pour en faire une eau parfaitement potable.

Cette paille sauve des vies chaque année dans des pays touchés par des eaux contaminés. Elle peut filtrer jusqu’à 1000 litres d’eau et est incroyablement légère.

Je l’ai prise dans le cas où nous serions sans bouteille d’eau dans un endroit où il n’y a que l’eau du robinet dans une zone reculée. Mieux vaut prévenir que guérir.

Pour info, je n’ai pas encore eu besoin de m’en servir pour le moment. J’ai toujours trouvé des bouteilles d’eau dans tous les pays que j’ai pu visiter.

Conseil : même si c’est un sujet controversé, faîtes-vous vacciner si vous comptez vous rendre dans des zones où des maladies graves peuvent être contractées (typhoïde, hépatites, paludisme, encéphalites…).

 

  • Matériel Photos / Vidéos

 

Quand on part en voyage on a envie de garder de jolis souvenirs de nos moments passés et des choses incroyables que nous avons vu. C’est naturellement que l’on cherche à garder une trace et par la même occasion d’en faire profiter nos proches en partageant nos expériences.

De mon côté, je suis plutôt du genre à adorer prendre des photos et filmer. Donc je vais vous partager le matériel que j’utilise pour pouvoir profiter un maximum.

 

– Appareil photo : Sony A6500 (le top du top !)

a6500C’est tout simplement l’objet qui m’accompagne partout. Cet appareil hybride de chez Sony est tout simplement une petite merveille qui me permet de réaliser toutes mes vidéos et de prendre toutes mes photos.

Je ferais certainement un article plus long pour le présenter mais cet appareil est peu encombrant (contrairement à un gros reflex) et il possède une multitude de réglages qui permettent d’être suffisamment polyvalent pour de la photo et de la vidéo.

Toutes mes vidéos de ma chaîne YouTube sont réalisées avec cet appareil comme toutes les photos de mon instagram.

 

–  GoPro Hero 4 Black Edition

Elle commence à avoir quelques années de service derrière elle mais elle est toujours aussi importante.

La GoPro permet de filmer de scène “d’action” avec le minimum d’encombrement.

Le fait qu’elle puisse filmer facilement sous l’eau et se fixer quasiment n’importe où, en fait un objet à avoir absolument avec soi en voyage.

DJI Mavic Pro ( le drone du voyageur)

dji mavic proSi on aime la vidéo comment ne pas être tenté par un drone ?

Le Mavic Pro de chez DJI est un tout simplement un bijou de technologie, il filme sans problème en 4K et il a des fonctionnalités incroyables comme le fait de pouvoir “suivre une cible” (parfait pour filmer des objets et personnes en mouvement).

Mais c’est surtout de le fait qu’il soit pliable qui est, pour moi, incroyable. Quand on voyage et que chaque centimètre carré compte, avoir un drone capable de se plier et de se ranger dans un sac est un sacré plaisir.

 

– Cartes SD : Lexar 1000x

Quand on part longtemps, il ne faut pas hésiter à s’équiper de plusieurs cartes SD pour ses appareils avant de partir. J’ai toujours trois cartes SD pour chaque appareil.

Pourquoi ? Tout simplement pour parer à l’éventualité que l’une d’entre elle me lâche, comme ça j’en ai toujours deux autres. Et aussi dans le cas où l’une soit pleine avant que je n’ai pu transférer son contenu.

Voici les cartes que j’utilise :

– Cartes Lexar – LSD128CRBEU1000 – 128Go Professional 1000x SDXC

– Cartes Lexar – LSD32GCRBEU1000 – 32Go Professional 1000x SDHC

– Carte Mémoire microSDHC SanDisk Extreme PRO 32 Go + Adaptateur SD

 

  • Les autres indispensables

 

– Ordinateur : Apple MacBook Pro 13″ Retina

apple macbook pro 13" retinaMon bon vieux Macbook Pro 13″ de 2015 continue de m’accompagner pendant mes voyages et il fonctionne comme à son premier jour même si les touches du clavier sont assez usées et qu’il a pris quelques coups.

Il est parfait pour travailler à distance sur mes projets web. Je réalise tous mes montages vidéos avec même si je regrette que la carte graphique ne soit pas assez puissante pour gérer le 4k.

Il est silencieux, la batterie dure longtemps et le confort que procure l’écran Retina en fait un de mes objet fétiche.

 

– Disques durs externes : Maxtor 4 To

maxtor disque dur externPour le tour du monde, je suis parti avec deux disques durs externes. La raison est simple, si j’en ai un qui crame j’aurais toujours le second au cas où. (J’avais peur qu’ils soient HS avant que je ne sois rentré, fiouu).

Ce que je fais c’est que j’utilise le plus gros des deux pour transférer les photos et vidéos sans faire le tri…

Et je mets sur le second les projets Final Cut avec les vidéos que j’ai gardé pour mes montages ainsi que les photos qui auront été triées.

Ca peut paraitre un peu abusif mais il suffit qu’un disque tombe par terre ou est un problème technique pour que les souvenirs disparaissent aussitôt. Mieux vaut être prudent non ?

 

– Clés USB : Kingston DT100G3

Kingston DT100G3Quand on part en voyage, on peut avoir besoin de clés USB pour des sauvegardes supplémentaires mais elles peuvent aussi nous servir lorsque l’on a besoin d’imprimer un document quelque part.

Dans mon cas j’en ai trois qui m’accompagnent partout, deux pour des sauvegardes diverses et une pour imprimer et transférer des documents.

 

– Trépied : ZOMEI®Q111

trepied voyageLe trépied c’est l’objet auquel on ne pense pas forcément et qui peut faire la différence. Alors c’est vrai que ça peut être un frein au niveau de la gestion de l’encombrement lorsque l’on voyage mais quand on sait comment le mettre sur son sac, ça a bien des avantages.

Quand on voyage en couple, quand on veut être à deux sur une photo on doit demander à des inconnus de nous prendre. Bien souvent la photo n’est pas terrible et on regrette un peu de ne pas l’avoir faite nous-même.

Avec un trépied, on ne se pose plus ce genre de question.
On peut parfaitement préparer la scène avec nos réglages optimales et profiter de photos réussies. Il en va de même lorsque je réalise des vidéos seul.

 

– Liseuse : Kindle

liseuse kindleQuand je suis dans les aéroports en attendant mes vols, j’aime observer les gens qui attendent. J’en vois beaucoup qui ont un sac avec plusieurs livres bien épais. A chaque fois, je me dis “Achète-toi une liseuse bordel !”.

Même si on est un amoureux du papier, quand on voyage pendant une longue période, il faut vraiment opter pour une liseuse afin de pouvoir profiter du plaisir de lire sans l’encombrement des livres (les arbres vous remercieront par la même occasion).

 

Pour ma part, j’ai choisi depuis un bon moment déjà une Kindle de chez Amazon. Je peux lire en plein soleil avec et profiter d’une durée de vie de la batterie à toutes épreuves (une semaine).
Un simple clique depuis la boutique amazon et je peux directement recevoir le livre et le dévorer sans attendre.

 

– Batterie externe USB : 25000 mAh

batterie externeUne batterie externe est recommandée quand vous partez pour de longues périodes. Suivant où vous serez, vous n’aurez pas forcément accès tout le temps à l’électricité. Il y a pleins d’endroits où l’électricité n’est pas constante, comme j’en ai eu l’expérience en Thaïlande et aux Philippines.

Il en va de même lorsque l’on doit prendre un train ou un bus longue durée. Quand j’ai pris un trajet de 12h en bus de Siem Reap au Cambodge pour rejoindre Sihanoukville, j’étais très heureux d’avoir ma batterie externe avec moi.

 

  • Digital Nomade

 

– Carte SIM dans chaque pays

carte sim truemoveQuand on travaille à distance on a besoin d’avoir accès à ses emails, ses messageries… Donc il est important de pouvoir profiter du réseau mobile du pays dans lequel on se trouve sans pour autant se retrouver avec une facture vertigineuse de notre opérateur français !

Dans ce cas, quand on arrive à l’aéroport on peut voir qu’il y a plusieurs opérateurs qui proposent des cartes SIM prépayées avec de la data 4G.

Astuce : Pour connaître quelles sont les cartes prépayées que vous pouvez acheter dans chaque pays que vous allez visiter, voici une recherche google à effectuer : “best prepaid cards [pays concerné]”.

 

– Galette 4G : Huawei E5573s-320

Huawei E5573Etant donné que je voyage et que je peux aussi travailler en même temps, il est important pour moi de pouvoir me connecter à un réseau.

La connexion wifi n’étant pas toujours au top, il n’est pas rare de constater que dans de nombreux pays la connexion mobile est bien meilleure.

C’est pourquoi j’ai opté pour une galette 4G dans laquelle il me suffit d’insérer un carte SIM pour créer un réseau wifi n’importe où afin de m’y connecter avec mon ordinateur et de pouvoir travailler correctement.

 

#9 Assurances Voyage

Quand on part pour une longue période on peut avoir un peu peur qu’il nous arrive quelque chose. Pour cela, on peut être tenter de prendre une assurance spéciale “voyage”.

Il existe de nombreuses agences qui proposent différentes prestations pour vous assurer durant votre voyage. Il faut prendre le temps de voir ce que chacune propose afin de prendre ce qui vous correspond le mieux.

Voici une liste d’assurances voyages recommandées :

Cela représente en général un coût non-négligeable qu’il faudra ajouter à votre budget global.

Cependant, vous pouvez aussi vous renseigner auprès de votre carte bancaire pour prendre connaissance des possibilités qu’elle vous offre (rapatriement, vols, annulation de vol…).

 

#10 La barrière de la langue

Quand on prévoit de partir sur une période plus ou moins longue en parcourant plusieurs pays, on est en droit de se demander s’il faut maîtriser l’anglais pour faire un tour du monde.

La réponse est : NON

Il ne faut pas être bilingue pour voyager, de simples notions d’anglais suffiront, même si parfois il faudra passer plusieurs minutes avant de comprendre ou de se faire comprendre.

Dîtes-vous que suivant les endroits où vous irez, les personnes ne parleront pas forcément l’anglais et qu’il faudra user de gestes plutôt que de mots pour vous faire comprendre.

Lorsque j’étais dans le centre de la chine dans un village, il m’était impossible de me faire comprendre en utilisant l’anglais puisque personne ne le parlait sur place. J’ai dû faire des gestes pour montrer que je cherchais un endroit où manger… Ils ont vite compris et tout s’est bien passé.

 

#11 Le budget

Nous arrivons maintenant à l’étape qui donne des sueurs froides : Le budget pour un tour du monde.

Alors je ne vais pas vous donner un montant exact car ça ne servirait à rien et ça serait le reflet de mon voyage et pas nécessairement du votre. Chaque voyage est unique puisque tout le monde ne prend pas les mêmes compagnies aériennes, les mêmes hébergements, ni ne fait les mêmes activités et ne mangent dans les mêmes restaurants…

Certaines personnes feront un tour du monde avec moins de 10 000€ tandis que d’autres prévoiront 20 000€ ou plus… C’est jamais une science exacte car c’est très propre à chacun.

Par contre, je peux répondre à quelques questions pour bien utiliser votre capital durant votre voyage autour du monde.

– Qu’est-ce qui coûte le plus cher quand on fait un tour du monde ?

Si vous optez pour un tour du monde qui ressemble fortement au mien c’est à dire pas mal d’avions (19 vols) et que des hôtels pour domir ou presque, dîtes-vous que c’est ce qui représentera la plus grosse partie de vos dépenses pour votre voyage.

Donc lorsque vous préparez votre tour du monde, additionnez le prix de vos hôtels ainsi que tous les billets d’avion et vous aurez une grosse part du gâteau déjà acquise dans votre budget.

Suivant les pays que vous visiterez, la nourriture peut être tout à fait abordable comme en Thaïlande, Cambodge, Philippines, Bali… où l’on mange pour quelques euros.

– Faut-il faire le change avant de partir ?

C’est une question récurrente et personnellement je vous déconseille de faire votre change avant de partir.
Pour l’avoir déjà fait la première fois que je suis parti aux USA, les frais sont généralement bien trop importants.

Je vous encourage à effectuer votre change directement à l’aéroport du pays dans lequel vous allez pour moins perdre au change. Vous verrez des guichets “exchange” partout donc n’hésitez pas.

– Doit-on partir avec tout son argent en liquide ?

C’est vrai qu’on pourrait être tenté afin d’éviter les frais bancaires ou les fraudes possibles à la carte bancaire… de partir avec un gros pactole en liquide et de tout payer cash une fois en voyage.

C’est pourtant la dernière chose que je vous conseillerais de faire. C’est très risqué de partir avec beaucoup de liquide quand on voyage. On peut se faire voler ou tout perdre donc ce n’est pas très prudent.

Sans compter qu’il y aura toujours une part de stress quand vous vous déplacerez… Bref, ne le faîtes pas.

– Comment retirer de l’argent efficacement à l’étranger ?

Dans tous les pays que vous visiterez, en plus des banques, vous trouverez régulièrement des ATM c’est-à-dire des distributeurs de billets un peu partout. Généralement situés aux abords de supermarchés, ils vous permettront de récupérer du cash.

Il faut savoir que vous aurez des frais appliqués par le distributeur et qu’ils varient suivant le pays et le distributeur lui-même.

Je vous encourage à faire un retrait par semaine voire un retrait tous les dix jours, afin d’éviter d’avoir trop de frais (distributeurs + banque).

Renseignez-vous auprès de votre banque pour connaître les frais appliqués lorsque vous allez retirer de l’argent à l’étranger. Il vaut mieux faire quelques retraits avec quelques frais plutôt que de tout perdre non ?

Il existe des banques mobiles qui proposent des frais moins coûteux que d’autres banques concernant les retraits :

A présent, vous avez de quoi préparer votre tour du monde dans les meilleures conditions possibles. Comme vous l’avez constaté, il faut préparer son voyage en validant chaque étape progressivement.

Ne vous mettez pas la pression en vous disant qu’il faut absolument que tout soit réglé aux petits oignons, et laissez-vous le temps de faire des choses sur place. Inutile de regarder à l’avance si les restaurants de la ville dans laquelle vous passerez sont à votre goût. On s’en fiche, vous trouverez forcément quelque chose qui vous plaira.

A présent, vous savez ce qu’il vous reste à faire pour organiser ce fabuleux voyage qui changera votre vie et vous ouvrira au monde.

Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à m’en faire part en commentaire. Je me ferais un plaisir de vous répondre.

Laisser un commentaire

Fermer le menu