Après avoir passé plusieurs jours à Bangkok dans l’agitation et la pollution, nous voulions découvrir une Thaïlande un peu moins dense dans le nord à Chiang Mai.

Nous avons donc pris un avion direct Bangkok > Chiang Mai avec la compagnie Air Asia (je vous reparlerai de cette compagnie aérienne que nous avons très souvent utilisé en Asie dans un prochain article). Le vol a duré à peine plus d’une heure et nous avons atterri dans un petit aéroport situé à même pas 15 minutes du centre ville.

Chiang Mai, cette petite ville de moins de 200 000 habitants nous a accueilli et on ne s’attendait pas à vivre un séjour aussi intense en émotions.

Notre logement à Chiang Mai

Pour notre séjour à Chiang Mai nous avons booké nos nuits au Cozytel. Un charmant petit hôtel situé en plein centre de la ville. Le centre ville est facilement remarquable puisqu’il est parfaitement carré et entouré d’eau.

Nous avons été bien accueillis dans cet hôtel calme à l’hygiène irréprochable. Le personnel a toujours été bienveillant et a répondu favorablement à certaines de nos requêtes.

Quant à la chambre, elle était de taille moyenne et la literie était bien confortable. Mention spéciale aux petits déjeuners qui étaient toujours excellents. Le rapport qualité/prix de cet établissement est juste parfait.

Sa situation géographique nous a permis de découvrir le centre ville à pied ainsi qu’un institut de massage un peu particulier puisque ce sont d’anciennes prisonnières qui massent (si si je vous jure !)… Mais j’en reparle un peu plus loin dans cet article.

Nos activités à Chiang Mai :

  • Découverte du centre ville à pieds

Comme je viens de le dire, notre hôtel était situé en plein centre. Donc nous en avons profité pour le parcourir en long et en large à pied. Nous avons littéralement été séduit par l’endroit car il y a des temples un peu partout et des petites boutiques charmantes ici et là. Le coin ne manque pas de bars et restaurants à découvrir avec des décorations soignées (parfois on sent l’inspiration Balinaise).

Le constat que nous en avons fait c’est qu’il fait bon vivre dans ce quartier. Les gens sont agréables et on y trouve à peu près tout ce dont on pourrait avoir besoin lorsque l’on est de passage dans le coin ou lorsque l’on y vit.

Vous verrez que ce centre ville a une atmosphère très conviviale. A chaque fois que nous nous sommes baladés dans le quartier, c’était avec beaucoup de plaisir.

  • Une journée dans un sanctuaire d’éléphants

Entrons à présent dans le moment le plus “Wahouuuu” de notre séjour à Chiang Mai : les éléphants. Avant même de nous rendre sur les lieux nous savions qu’il fallait absolument que nous puissions passer du temps avec les pachydermes de la région.

Mais pas n’importe-où et en faisant n’importe quoi. La région est réputée (comme dans le sud de la Thaïlande) pour proposer aux touristes de monter à dos d’éléphant. Il était purement et simplement hors de question que nous fassions la même chose.

Les éléphants montés sont malheureux et maltraités. Les touristes montant sur leur dos ne savent pas, en générale, que ça provoque une douleur intense chez l’éléphant. Il n’y a qu’au niveau de la nuque de l’animal (là où monte le dresseur) que ce dernier ne ressent pas de douleur… Mais sur le dos c’est très douloureux ! Alors tu ne fais jamais ça ok ?!

Bref, nous avions donc repéré un sanctuaire qui recueil les éléphants qui ont été maltraités auparavant pour passer une journée en leur compagnie. Le programme de la journée : promenade, nourriture, bain de boue et rinçage dans la rivière. Autant le dire directement, la journée allait être magique !

Sauf qu’on s’y est pris trop tard. Nous pensions pouvoir réserver le jour pour le lendemain… Faute grave !

On nous annonce que tout était déjà réservé au Elephant Nature Park (le plus connu) et qu’il fallait attendre un mois et demi pour pouvoir passer la journée avec les éléphants… Grosse déception sur le moment.

Alors nous avons demandé conseil à l’hôtel qui nous a proposé l’entreprise qui fait à la fois “photos avec les tigres” et “sanctuaire d’éléphant”. Autant vous le dire tout de suite nous avons refusé directement la proposition.

On peut difficilement en vouloir au personnel de l’hôtel qui suit les “ordres” pour proposer des activités qui rapportent un bon billet à l’établissement. Car ce dernier touche une commission pour chaque client de l’hôtel qui réserve. Vous ne le saviez pas ? Bienvenue dans le monde magique de l’affiliation les amis ! 😀 (je vous en reparle très prochainement sur le blog 😉 )

Après de longues recherches sur internet pour comparer les différentes entreprises qui proposent une journée avec des éléphants dans les environs de Chiang Mai, nous nous sommes décidés et nous avons réservé notre journée au Hug Elephant Sanctuary.

Je ne vais pas m’étaler très longtemps sur le sujet car je veux que vous ayez des surprises si vous réservez avec eux… mais bon sang que c’était magique !

Nous étions 6 avec 4 éléphants (3 femelles et 1 mâle) en pleine jungle. Nous avons rencontré d’autres touristes par la suite qui étaient allés au fameux Elephant Nature Park et ils étaient 12 pour 3 éléphants avec pleins d’autres groupes l’un à côté de l’autre… Beaucoup moins cool au final que notre journée. Comme quoi, le hasard fait souvent de bonnes choses.

Bref, tout ça pour vous dire que nous ne sommes pas prêts d’oublier la journée magique que nous avons passé. Nous nous sommes promenés dans la forêt avec eux, nous les avons nourris puis nous les avons lavé avec de la boue pour enfin nous baigner dans la rivière.

L’organisation était impeccable, le repas du jour était très bon et bien préparé et les différents soigneurs s’occupaient très bien des éléphants. Ils n’ont pas manqué de nous en apprendre plus sur eux et pourquoi il était important d’en prendre soin…

C’est pourquoi je vous encourage vivement à vivre la même expérience que nous en réservant avec le Hug Elephant Sanctuary. Croyez-moi, vous ne le regretterez pas, cette une expérience intense et inoubliable que de pouvoir accompagner le temps d’une journée des animaux si attachants et impressionnants.

  • Apprendre la cuisine Thaïlandaise (avec une cheffe rigolote)

cours de cuisine chiang mai

S’il y a bien une autre activité à faire lorsque l’on est à Chiang Mai c’est d’apprendre la cuisine Thaïlandaise. D’ailleurs c’est à Chiang Mai que nous avons le mieux mangé durant notre séjour dans le pays. Les produits sont super frais et les plats sont parfaitement cuits et assaisonnés, un vrai régal pour les papilles.

On nous avait parlé d’un cours de cuisine que nous pouvions suivre et qui avait la particularité suivante : la cheffe parle français. Comme avec les éléphants, nous nous y sommes pris la veille pour le lendemain et nous avons eu le même résultat : COMPLET !

Bon, heureusement à Chiang Mai ce ne sont pas les offres pour des cours de cuisine qui manquent. Après plusieurs recherches nous avons finalement décidé de suivre un cours complet avec Siam Rice Thai Cookery School.

A la base, Aurélie était un peu anxieuse à l’idée de suivre les différentes recettes car la cheffe ne parle qu’en anglais. Mais une fois sur place, il ne lui a pas été difficile de comprendre tout ce que pouvait raconter la cheffe.

Nous avons passé une excellente journée en compagnie de cette cheffe un peu excentrique qui n’hésite pas à faire des blagues et à nous taquiner gentiment.

Nous avons appris 7 recettes différentes et nous avons pu toutes les manger. Les dernières nous les avons mises dans un doggy-bag car au bout d’un moment tu ne peux plus rien avaler même si tout à l’air délicieux.

Pendant cette journée, nous avons pu visiter le marché de la ville pour y découvrir les produits locaux utilisés dans la nourriture Thaïlandaise. Nous avons pu apprendre à associer les différents légumes, épices et plantes qui permettent de créer la magie de cette cuisine délicieuse.

N’hésitez pas à réserver un cours de cuisine à Chiang Mai, vous n’êtes pas obligé de rester toute la journée en plus. Mais une chose est sûre, vous ferez le bonheur des papilles de vos proches lorsque vous rentrerez chez vous quand vous leur partagerez vos nouvelles compétences en cuisine Thaï.

  • Visiter le Suthep Market

marché chiang mai

C’est lors de notre journée “cours de cuisine à Chiang Mai” que nous avons pu découvrir le Suthep Market. C’est un marché comme on peut en voir partout en Thaïlande car c’est ici que les Thaï viennent acheter leurs produits frais.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle dans les Seven Eleven et autres petites supérettes locales on ne trouve pas de produits frais (fruits, légumes, viandes…). Tout se passe au marché, et ce n’est pas moi qui vais m’en plaindre.

Dans ce marché, on sent beaucoup de parfums différents que l’on retrouve dans la cuisine thaï comme le basilic, la citronnelle, le galanga…

Au niveau des viandes et poissons, je me suis dit que si un inspecteur français de l’hygiène passait dans le coin, il aurait du mal à ne pas tomber dans les pommes. 😀
La chaine du froid n’existe pas réellement et il y a pas mal de mouches qui rodent dans les environs. Les odeurs de poissons séchés viennent rapidement nous chatouiller le nez.

En tout cas, nous avons passé un moment agréable dans ce petit marché thaïlandais.

  • Se balader dans le Ploen Ruedee Night Market

night market chiang mai

Le soir de notre arriver à Chiang Mai, nous voulions nous promener en ville pour trouver un restaurant où diner. Un membre du personnel de l’hôtel nous a dit, avant de quitter l’hôtel, qu’à l’extérieur il y avait un marché de nuit avec beaucoup de monde et d’exposants.

A ce moment-là, on ne savait pas réellement ce qu’il entendait en nous disant “beaucoup de monde”. A quelques rues de l’hôtel nous avons pu rejoindre le fameux marché de nuit. On s’est retrouvés embarqués avec un monde impressionnant pour y découvrir des centaines d’exposants les uns à côtés des autres dans chacune des rues.

C’était vraiment impressionnant. Nous en avons profité pour acheter à des exposants un peu de nourriture rapide comme des gouffres croustillantes à la coco, des brochettes de viandes (excellentes) et de minuscules cônes glacés avec des parfums différents.

Nous avons déambulé durant plusieurs heures de ce night market que nous avons trouvé vraiment très sympa à faire.

  • Se faire masser par d’anciennes prisonnières

exprisonier massage

Voici quelque chose qui n’est pas vraiment banal. Comme partout en Thaïlande (et de manière générale en Asie), il est possible de se faire masser à un prix défiant toutes concurrences. Je me suis bien fait masser les pieds à Bangkok pendant une heure en ayant dépenser 200 Bahts (environ 5€).

La particularité à Chiang Mai c’est que ce sont d’anciennes prisonnières qui massent. Bien entendu il n’y a pas que ça et on peut trouver des masseuses ayant un casier judiciaire vierge, mais il faut reconnaître qu’il y a pas mal d’établissements de massage “ex prisonniers” à Chiang Mai.

Il était hors de question que je quitte cette ville sans avoir été massé par une ancienne prisonnière ! Nous avons donc pris rendez-vous pour un massage thaïlandais à l’huile d’une heure.

Ce que je peux vous dire c’est que ça en valait la peine. Le massage en lui-même ne m’a pas laissé un souvenir impérissable mais c’est plutôt le visage de la masseuse que je n’oublierai pas. Elle avait clairement le visage de la prisonnière vraiment pas aimable. Je m’imaginais ce qu’elle avait pu faire pour finir en prison… J’étais détendu mais pas à 100%. On ne sait jamais… 😀

  • La visite de plusieurs temples

temple chiang mai

Dans le centre de Chiang Mai, il est possible de découvrir plusieurs temples tous plus jolis les uns des autres. La majorité d’entre eux sont gratuits et ouverts au public et on peut vraiment apprécier la beauté et la vie paisible qui y règnent.

Il n’est pas rare de croiser quelques moines ici et là, mais ce sont surtout les croyants que nous voyons le plus venir prier à genoux dans ces lieux spirituels.

Ce que nous n’avons pas fait à Chiang Mai :

  • Faire des photos avec les tigres & lions

Bon si vous me connaissez et suivez un minimum, vous savez que je suis un amoureux de la nature. Depuis toujours, je rêvais de toucher et de caresser un lion ou un tigre. Pour aurélie c’est surtout les bébés tigres qui l’attendrissent (comment ne pas l’être…).

Pourtant, quand on s’intéresse un peu plus à la chose, on sort rapidement du rêve pour découvrir un cauchemar intolérable.

Les animaux sont généralement “shootés” pour être suffisamment calmes et dociles. Pour la majorité d’entre-eux, ils restent enchaînés toutes les journées et s’ils montrent le moindre mécontentement ils sont battus.

De plus, ce sont des hordes quotidiennes de touristes qui passent quelques minutes avec un animal à un rythme effréné. Ces touristes se fichent du bien-être animal pour la plupart, préférant satisfaire un besoin égoïste ayant pour objectif une éphémère reconnaissance sociale.

Même si nous aurions adoré nous prendre en photo/vidéo avec nos félins préférés, il n’était pas envisageable de contribuer à un système complètement abject.

Beaucoup se rassurent en se disant que dans la nature, ils seraient chassés… Oui, mais quitte à payer, autant leur proposer un espace digne de leur grandeur. Je serais le premier à payer pour qu’ils puissent vivre en liberté loin de tout ce tintamarre écoeurant.

  • Monter sur le dos des éléphants

Si vous avez lu le passage sur notre journée dans le sanctuaire des éléphants, je ne vais pas avoir beaucoup de choses à rajouter sur cette pratique complètement immorale et inutile.

Comme pour les photos avec les bébés tigres ou lions, à Chiang Mai il est possible de monter à dos d’éléphants. C’est d’ailleurs une activité reine ici depuis des décennies.

Aujourd’hui, nous savons et nous devons faire savoir que cette pratique est intolérable de nos jours. Les éléphants ne sont pas faits pour être montés. D’ailleurs, ils sont traumatisés dès leur plus jeune âge pour avoir peur de l’Homme et se soumettre à sa volonté.

Normalement, un éléphant attaquerait un homme si ce dernier se trouvait sur son territoire et à proximité. Donc enlevez-vous les oeillères et si vous avez des proches qui veulent monter à dos d’éléphant, responsabilisez-les et proposez-leur une alternative responsable : passer une journée respectueuse en leur compagnie plutôt que de contribuer à leur souffrance.

  • Faire une randonnée à vélo

A Chiang Mai, il était tout à fait possible de faire de la randonnée à vélo. L’une des activités consiste à descendre les collines et montagnes aux alentours en pleine forêt.

Nous n’avons pas été particulièrement intéressé par cette activité mais nous avons croisé pas mal de monde à vélo qui avaient l’air ravi de cette expérience. Donc pourquoi pas tenter une prochaine fois.

  • Visiter le Wat Phrathat Doi Suthep

Le temple de Wat Phrathat est le temple le plus connu aux alentours de Chiang Mai. Il faut cependant faire pas mal de route pour l’atteindre.

De plus, il est bondé de monde tout à long de la journée et ce n’est pas forcément le genre de visite qui me plait. Devoir attendre le moment parfait (qui n’arrivera certainement jamais) pour prendre une photo ou un plan vidéo… C’est le genre de choses qui me font perdre patience au bout d’un moment.

Nous nous sommes dit que nous le ferions quand même un jour. Le jour où nous reviendrons à Chiang Mai nous le feront très tôt le matin pour éviter au maximum la masse (et c’est pas gagné).

Un petit resto à tester :

Il y a beaucoup d’endroits sympas à Chiang Mai mais je vous en partage un qui me vient à l’esprit.

– Its Good Kitchen
On mange bien et pour à peine 3 euros à tout casser !

Mon avis global sur Chiang Mai

Par rapport à tout ce que nous avons pu faire en Thaïlande, Chiang Mai a été une bulle de plaisir. Il est vrai que notre journée avec les éléphants nous avait mis sur un petit nuage pendant plusieurs jours par la suite… Mais au-delà de ça, Chiang Mai est une ville vraiment très agréable. C’est notre coup de coeur de notre voyage en Thaïlande.

Est-ce que je retournerais à Chiang Mai : Avec grand plaisir ! Cette ville est agréable, la connexion internet pour travailler est très bonne, les habitants sont très gentils et la vie n’est vraiment pas chère sur place. Ce côté un peu moins touristique qu’ailleurs en Thaïlande nous a séduit.

Cet article a 2 commentaires

  1. Bonjour, je me permets de vous écrire car je trouve votre article très intéressant. Je vais bientôt partir en Thaïlande et je suis très intéressée par le Hug Elephant Sanctuary et j’aurai aimé savoir où et comment vous aviez réservé pour pouvoir faire ce sanctuaire ? Est-ce possible de le réserve le jour pour le lendemain ? Merci d’avance pour votre réponse, Sandy 😊

    1. Bonjour SAndy, pardonnez-moi mon retard pour vous répondre mais je suis actuellement en patagonie et l’internet est compliqué dans ce coin du monde. A l’époque nous avions réservé la veille pour le lendemain, mais je ne sais pas si depuis il ne faut pas s’y prendre un peu à l’avance quand même… Ce que je vous recommande c’est de les contacter par email ou de voir directement avec votre hôtel pour qu’il vous réserve la journée. Profitez bien de votre voyage. 🙂

Laisser un commentaire

Fermer le menu