La Thaïlande, voilà le pays que je voulais découvrir depuis un moment mais je n’avais jamais eu l’occasion d’y aller plus tôt. J’avais déjà fait plusieurs fois les États-Unis, la Chine et le Japon, mais la Thaïlande… jamais.

Alors quand nous avons planifié notre petit tour du monde, nous n’avons pas mis longtemps pour décider par quel pays nous allions commencer.

Nous avons donc pris un billet d’avion Paris – Bangkok histoire de passer quelques jours sur place pour en savoir plus sur la capitale Thaïlandaise et ses habitants.

Pour informations, nous avons choisi la compagnie aérienne Thai Airways à bord d’un A380 pour nous rendre à Bangkok. Autant vous le dire d’emblée, nous avons passé un excellent vol avec cette compagnie que je recommande vivement.

A380 Thai Airways

L’avion était en excellent état (bon ok c’est un A380 donc c’est forcément récent) mais en plus, le personnel était charmant et attentionné. Pour conclure, nous avons vraiment bien mangé dans l’avion, ce qui n’est pas forcément toujours le cas… croyez-moi.

Notre logement à Bangkok

Evergreen Place by Urban Hospitality

Pour notre séjour à Bangkok, nous avons voulu nous mettre à l’aise pour commencer notre petit tour du monde avec un hôtel situé dans un quartier réputé pour ses nombreuses boutiques : LE MBK CENTER

Du coup, nous avons réservé notre chambre au Evergreen Place by Urban Hospitality. Notre chambre était très spacieuse (avec une cuisine équipée) et le lit était très confortable.
Dans cet hôtel, salle de sport et piscine sont à disposition pour celles et ceux qui veulent garder la ligne et se faire tranquillement bronzer.

Nous avons globalement passé un bon séjour dans cet hôtel car le personnel était très sympa mais nous avons eu des voisins chinois très bruyants (à 3h du matin, portes ouvertes à hurler dans les couloirs) et une climatisation assez bruyante qui n’arriverait pas à étouffer le bruit de nos voisins égocentriques.

Nos activités à Bangkok :

  • Se balader à pied dans la ville

Je pense que c’est ce que nous avons le plus fait au final pendant notre séjour à Bangkok : marcher.
En général, c’est l’activité préférée des touristes quand on découvre une grande ville. Lorsque je suis allé à New York ou même à Tokyo, chaque journée était une réelle randonnée d’une dizaine de kilomètres à chaque fois.

A Bangkok, il ne faut pas hésiter à se balader à pied dans les différents quartiers de la ville. Cette ville est à la fois moderne et traditionnelle, donc se faufiler dans des ruelles étroites permet de mieux découvrir la ville.

Partout, des petits stands de nourritures (souvent des brochettes et des fruits) permettent à n’importe qui de se restaurer rapidement sans devoir entrer dans un restaurant.

  • Du Shopping au MBK Center

Nous y voilà. Le quartier de l’opulence matérialiste par excellence : Le MBK Center.
C’est Aurélie qui a adoré le quartier aux centaines de boutiques car il y avait énormément de magasins de vêtements…

Personnellement, j’ai trouvé le quartier sympa même si je ne suis pas fan pour passer mon temps à passer de boutique en boutique en recherchant quelque chose à acheter. Mais c’est personnel, quand je fais des boutiques c’est avec une idée précise de ce que je veux.

Pour information c’est dans ce quartier que j’ai oublié dans un magasin mon meilleur ami de voyage : Mon Sony A6500 ! Rien que ça !
J’essayais des casquettes pour la suite de notre voyage et j’avais posé sur le comptoir d’un magasin l’appareil photo. J’étais persuadé qu’Aurélie l’avait et de même de son côté. La journée s’est passée et nous nous sommes rendu compte de l’oublie qu’en fin de journée lorsque TOUT ÉTAIT FERMÉ !

Je ne vous raconte pas le coup de flip à ce moment là ! Nous avons dû attendre le lendemain matin à l’ouverture du magasin pour savoir si mon appareil photo était bien là. Sur le coup, je me suis fait 1000 films dans ma tête en me disant qu’au prix de l’appareil + objectif, il n’y avait aucune chance que je revoie un jour mon précieux.

Eh bien dîtes-vous que la dame du magasin m’avait gardé de côté mon appareil photo ! Ouf ! Elle m’a même dit qu’elle voulait me joindre mais qu’elle n’avait pas mon numéro de téléphone, du coup elle espérait que je repasse.

Dans un pays où le salaire moyen dépasse à peine les 500 euros par mois, cette dame m’a gardé l’appareil photo et me la rendue avec un grand sourire. Qui a dit qu’il n’y avait que malveillance et haine dans ce monde ? 😉

Pour le coup, avec le MBK Center nous avons une histoire particulière et inoubliable. Ce quartier est souvent animé, nous avons même assisté à des combats de boxe thaï en extérieur avec un ring posé sur le trottoir.

En termes de restauration, le quartier abrite des centaines de restaurants dont certains sont tout simplement excellents.

Si vous passez à Bangkok, c’est un quartier à faire absolument.

  • Visiter le Palais Royal

Bangkok est une ville captivante car elle allie l’ancien et le nouveau, le moderne et le traditionnel. De ce fait, il n’est pas rare de voir des très jolis temples dans la ville. Et s’il y a un endroit à visiter à Bangkok c’est bien le palais royal (Phra Borom Maha Ratcha Wang).

Considéré par beaucoup comme étant le plus beau temple de Thaïlande, le Palais Royal est vraiment magnifique. Les dorures, le travail de la pierre et les différentes incrustations sont sublimes. Malgré une foule massive de touristes, nous avons été impressionnés par tous les détails et la beauté des lieux.

Ce qui est intéressant dans la culture asiatique de manière générale c’est qu’elle entretien ces temples pour qu’ils gardent toujours leur éclat comme au premier jour (ce qui n’est pas le cas des temples d’Angkor au Cambodge).

Chez nous, nous avons tendance à laisser tel quel nos édifices pour montrer l’empreinte du temps sur eux. Du coup, on se retrouve avec des vestiges de bien piètre qualité (souvent en ruine) et dont il est quasi impossible de pouvoir en apprécier la beauté d’origine.

Le Palais Royal est parfaitement entretenu et il vaut vraiment le détour. Il y a des grandes fresques qui racontent l’histoire des lieux et nous pouvons par la même occasion découvrir un peu plus loin la résidence royale actuelle.

Pensez à vous couvrir les jambes si vous venez le visiter sinon vous ne pourrez pas y accéder. Si vous êtes comme moi et que vous ne le saviez pas, vous pourrez acheter un sarouel local ou même le louer juste le temps de la visite (200 bath), c’est ce que j’ai fait.

  • Découvrir le temple de Wat Pho (Bouddha couché)

Après la claque que nous avions prise au Palais Royal, nous n’étions pas encore rassasiés alors nous sommes allés découvrir un autre endroit magique de Bangkok : Wat Pho.

Wat Pho est un temple qui a la particularité d’avoir un bouddha géant de 50 mètres de long en position couchée à l’intérieur. Une fois mes chaussures enlevées, j’ai découvert une oeuvre magnifique. Ce bouddha est beau et il nous contemple avec un air satisfait. Pour pouvoir faire “la photo parfaite”, il faut quand même faire la queue pendant une bonne dizaine de minutes.

Mais sincèrement, ça vaut le coup car l’endroit où l’on peut faire la meilleure photo est le seul endroit où l’on peut réellement contempler la grandeur de cette statue dorée.

Il est possible d’en faire le tour et d’observer le dos du bouddha. D’ailleurs à cet endroit se trouve de petites urnes dans lesquelles les croyants viennent déposer des petites pièces pour prier.

  • Naviguer dans les Khlongs

klong

Voilà l’un des endroits que j’ai préféré à Bangkok : Les Khlongs.
Bangkok s’est construite à la base grâce à ses différents canaux. A l’époque on l’appelait la Venise de l’Orient et les canaux avait pour fonction le transport et le commerce. Par la suite, la création de routes a permis l’expansion de la ville.

Aujourd’hui on peut se balader sur ces canaux et c’est ce que nous avons fait. Nous avons rencontré un chauffeur de tuk-tuk qui nous a parlé d’un endroit pour naviguer dans les khlongs. Nous l’avons suivi et il nous a présenté à un thaïlandais qui a des bateaux et qui pouvait nous faire découvrir les canaux…

Après de longues minutes de négociations, nous sommes allés dans une embarcation locale accompagné de 4 autres touristes (nous étions 7 sur le bateau avec le chauffeur).

J’ai vraiment découvert un Bangkok inattendu. Au bord du canal, de nombreux habitats délabrés au charme singulier. C’était impressionnant, on se serait cru dans une autre époque avec toute cette taule et ses morceaux de bois agglutinés. Pourtant, des gens vivent dans ces habitats qui semblent tenir en équilibre comme par magie.

Je me souviens avoir fait la réflexion à Aurélie qu’étant donné la couleur de l’eau (trouble), il devait y avoir de sacrés animaux là-dessous. Pas manqué ! A peine 5 minutes dans le bateau que le chauffeur s’arrête et nous montre du doigt… des varans énormes ! Ils devaient faire entre 1.50m et 2m chacun ! De véritables godzillas ! Il était hors de question de se baigner dans cette eau…

Pendant notre promenade sur l’eau, des vendeurs avec leur petite barque sont venus nous accoster. Ils nous proposaient à boire ou à manger… mais aussi des petits cadeaux souvenirs.

C’était vraiment sympa à faire et nous n’avons pas vu le temps passer. Une activité à faire vraiment si vous êtes à Bangkok.

  • Khao San Road : La rue des “touristes”

homme seul tatoo

Cette rue n’est plus vraiment à présenter tellement tout le monde en a déjà parlé. Khao San Road est une rue mythique de Bangkok. Je n’ai pas forcément trouvé du plaisir dans cette rue car j’avais l’impression que tout était un peu “surfait”.

Des vendeurs d’insectes à manger (araignée, scorpions et blattes), des vendeurs ambulants, des tatoueurs et des tuk-tuks partout et beaucoup de bars restaurants. Rien de réellement thaïlandais dans tout cela mais bon nous sommes restés dans le coin pour manger un morceau et Aurélie en a profité pour se faire poser des tresses.

  • Manger sur le trottoir

Dis comme ça, ça peut paraître un peu louche mais c’est bien une chose à faire absolument à Bangkok. La journée vous allez voir des trottoirs tout à fait normaux mais dès que le soleil va commencer à décliner, ces mêmes trottoirs se transforment en restaurants ambulants.

Tout le nécessaire pour faire de la cuisine de rue est présents. Des produits frais, un barbecue, des woks… Rien qu’en passant à côté, on ne peut s’empêcher de saliver tellement les parfums nous invitent au plaisir gustatif.

De simples tables pliables et des chaises en plastiques et nous pouvons nous asseoir et choisir notre repas du soir.

Je ne vais pas m’étaler longtemps sur le sujet car je pourrais en parler pendant des heures mais si vous êtes à Bangkok, faîtes-le ! C’est dans ce genre d’endroit que vous mangerez le mieux pour un prix modique. Nous l’avons fait plusieurs fois et la prochaine fois que nous retournerons à Bangkok, nous le referons avec grand plaisir !

  • Se déplacer en Tuk-Tuk dans la ville

Quand on arrive à Bangkok, s’il y a bien une chose qui nous saute aux yeux… c’est bien les tuk-tuk. Il y en a partout et tout le temps. Sachant qu’il fait chaud et que Bangkok est une ville aux nombreux embouteillages, il convient souvent de choisir un Tuk-Tuk plutôt qu’un Taxi ou Uber/Grab.

Généralement les chauffeurs de Tuk-Tuk sont très sympas mais il faut toujours négocier. C’est une règle en Asie, tout se négocie. Ça fait partie du jeu et certains chauffeurs adorent en abuser.

Il n’est pas rare d’avoir des prix 3 à 4 fois au dessus du marché rien que pour voir si “ça passe” ou pas avec certains touristes. Donc n’hésitez pas à négocier, vous trouverez toujours un bon compromis.

Attention : certains chauffeurs vont proposeront un tarif réduit en échange d’une halte pendant votre trajet. Souvent c’est pour visiter une boutique ou une agence de voyage et il faut rester au moins 10 minutes dans les lieux pour que le chauffeur puisse en échange de notre visite, avoir un coupon “gazoline” pour mettre de l’essence gratuitement dans son véhicule.

Nous avons voulu tester l’expérience et même si nous nous en amusions (et que ça rendait service au chauffeur), nous n’étions pas à l’aise avec le procédé. Dans notre cas, nous devions rester 10 minutes dans une boutique de costumes tenue par des indiens. Les 10 minutes nous ont paru des heures tellement l’ambiance était étrange. On nous a fait asseoir dans un “salon privé” et je devais essayer des vestes pour choisir celle qu’il me fallait.

J’en avais rien à faire des vestes, je voulais juste rejoindre Wat Pho ! 😀
Bref, c’était un peu étrange mais vraiment drôle à faire (une fois). Donc si un chauffeur vous propose une pause “shopping” ou autre… Vous savez ce qui vous attend !

  • Les zizis du Sanctuaire Tuptim

Pour nous amuser nous sommes allés voir un tout petit sanctuaire qui a la particularité d’être entouré de zizis.

Ce qui est au final le plus amusant dans ce lieu ce n’est pas réellement les zizis, mais plutôt le fait que tout cela se trouve à proximité d’un hôtel. Le jour de notre passage, un mariage était en cours de préparation juste à côté.

Ce petit sanctuaire a été construit par un certain “Nai Lert” pour la déesse Chao Mae Tuptim. Elle serait une déesse de fertilité. Même si tous ces zizis peuvent prêter aux sourires, il n’est pas rare d’y voir des femmes venir implorer la déesse de leur accorder de la fertilité.

Ce petit sanctuaire n’a réouvert qu’en 2017 et il ne reste quasiment rien de tous les phallus qu’il possédait avant son fermeture.

Ce que nous n’avons pas fait à Bangkok :

  • Chinatown de Bangkok

Nous n’avons pas visité le Chinatown de Bangkok car nous avons préféré faire autre chose. Nous avons déjà fait celui de New York, Tokyo et San Fransisco. Nous ne doutons pas de sa beauté et de son intérêt mais nous n’avions pas vraiment envie de le faire.

  • La maison de Jim Thompson

Voilà typiquement l’endroit que nous n’avons pas pu faire faute de temps. Nous devions faire un choix dans nos activités et nous avions un peu peur d’arriver sur place et d’y trouver des centaines de touristes. Il faut le dire, c’est un endroit phare de Bangkok. Une prochaine fois !

  • Golden Mount

Nous nous sommes fait la réflexion que nous le ferions une prochaine fois.
C’est l’endroit parfait pour contempler la ville d’en haut. Ce temple est situé en hauteur et il faut gravir énormément de marches avant de pouvoir savourer son plaisir.

  • Banglamphu (quartier pour voir les moines faire l’aumône tôt le matin)

Banglamphu est un quartier qu’il faut visiter tôt le matin. On peut y voir des moines venir y faire l’aumône. Nous n’avons pas pu y aller mais nous étions tombés sur un moine faisant l’aumône avec un “assistant” autre part dans la ville.

  • La carcasse d’un avion en plein Bangkok

Encore un choix que nous avions dû faire car c’était vraiment trop loin pour nous. Mais à Bangkok, il est possible de visiter la carcasse d’un avion et nous trouvions l’idée sympa pour faire quelques plans vidéos et quelques photos. Ça fait un peu penser à la carcasse célèbre que l’on peut voir en Islande.

  • Voir un ping pong show

Pour le coup, c’est un choix de conscience que nous avons fait. Aller voir ce genre de “show” ne nous attire pas du tout. Nous trouvons même cela dégradant et complètement débile. Mais à en croire l’excitation de certaines personnes qui y vont en masse, ça ne semble pas prêt de s’essouffler.

Voici quelques restaurants que je vous recommande :

– Les restaurants sur le trottoir

Non loin de notre hôtel sur les trottoirs, plusieurs restaurants éphémères sont présents et proposent des plats excellents pour un prix modique. A vous de jouer !

– La Street food rapide 

Partout dans la ville vous trouverez des stands de bouffe rapide. Les brochettes de fruits (mangue, ananas,…) comme celles au poulet seront omniprésentes dans la ville. C’est cheap et pas mauvais du tout, alors ça se tente sans problème.

Ban khun Mae

Restaurant très sympa et pas cher à découvrir !

Som Tam Nua

Restaurant prisé par les jeunes de Bangkok. On y mange bien même s’il faut s’attendre à faire un peu la queue.

Mon avis global sur Bangkok

Bangkok est une capitale à part. Cette ville immense fourmille de vie et cela peut faire tourner la tête par moment. J’ai passé un bon moment à Bangkok pour découvrir certains de ces quartiers et j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir la nourriture Thaïlandaise. Je regrette juste la pollution de l’air dans la ville. Il y a comme un nuage qui plane au dessus de la ville et ce n’est pas réellement agréable à voir et parfois à sentir.

Est-ce que je retournerais à Bangkok ? Avec plaisir. J’ai passé un bon moment dans cette ville et je sais qu’il me resterait encore beaucoup chose à découvrir avant d’en avoir fait le tour. La connexion internet est bonne et me permettrait d’y travailler sans aucun problème.

Laisser un commentaire

Fermer le menu