Après avoir passé un excellent séjour de 5 jours à Chiang Mai, il était temps pour nous de rejoindre le sud de la Thaïlande. Pour nous rendre dans le sud, nous avons choisi d’y aller en avion avec la compagnie aérienne Air Asia. Comptez environ 2h30 pour faire le trajet.

Nous sommes arrivés à l’aéroport de Krabi et nous avons pris une navette pour rejoindre Ao Nang qui est à une vingtaine de kilomètres de l’aéroport.

Lorsque nous sommes passés par Krabi, nous avons remarqué que la ville en elle-même n’était pas vraiment jolie. Ça manquait un peu de charme et nous appréhendions que Ao Nang soit pareil.

Heureusement, Ao Nang est vraiment plus joli que Krabi et notre séjour là-bas était très agréable… surtout grâce à notre super hôtel.

Notre logement à Ao Nang

Lorsque j’ai regardé pour réserver un hôtel à Aonang, j’ai bien entendu épluché toutes les offres disponibles pour la période où nous serons présents. Et je suis tombé sur le Whalecome Hôtel, un établissement qui était tout neuf et qui n’avait pas encore beaucoup de commentaires.

Tous les commentaires étaient unanimes pour dire que le séjour avait été génial. J’ai donc réservé en étant pressé de découvrir les lieux.

La première chose que je peux dire par rapport à cet hôtel, c’est qu’il est bien situé car il n’est pas très loin de la plage et des bars/restaurants. Même s’il faut monter dans une petite rue avant d’y accéder, il reste légèrement à l’écart de l’agitation touristique (et ce n’est pas pour me déplaire).

Entrons dans le vif du sujet, cet hôtel a été notre préféré en Thaïlande. Le personnel est très sympa et nous conseille toujours avec bienveillance.

L’hôtel possède une très jolie piscine et quelques balançoires. Quant à la chambre, elle est très bien décorée, le lit est très confortable et la connexion wifi est vraiment bonne (ouf je peux travailler tranquillement).
Les petits déjeuners sont bons et le buffet possède ce qu’il faut pour le petit-déjeuner même si on aurait préféré un peu plus de choix.

Cet endroit est vraiment sympa car le cadre est fait pour qu’on s’y sente bien. Ce qui n’est pas plus mal quand on connait l’agitation qui règne en ville.

Si un jour nous devions repasser à Ao Nang, nous ferons le nécessaire pour reprendre une chambre au Whalecome Hôtel car notre séjour sur place a été très chouette.

Nos activités à Ao Nang (Krabi) :

  • Une excursion à Hong Islands

HONG ISLAND (1)

Quand nous avons regardé ce qu’il était possible de faire à Ao Nang, nous sommes tombés sur des dizaines de tours opérateurs qui proposaient de visiter les îles alentours.

Nous avions eu des échos comme quoi les îles étaient surpeuplées de monde et qu’au final ça gâchait un peu le plaisir de la journée “découverte”. Nous nous sommes renseignés à l’hôtel et nous leur avons demandé quelle était l’île la moins “touristique” du lot.

On nous a directement conseillé “Hong Islands” qui était beaucoup moins “tendance” que les autres comme Koh Phi Phi… Nous avons donc booké notre journée là-bas directement avec l’hôtel. Nous n’avons pas demandé à être dans un bateau privé car nous ne savions pas si ça en valait vraiment la peine.

Pour information, avec l’hôtel nous avons un prix environ 20% en dessous de ce qui se fait ailleurs pour les mêmes choses. Quand je vous dis que cet hôtel était génial ! J’ai moi-même été vérifier en allant prospecter ailleurs et le prix était bien plus élevé.

Nous sommes partis le matin pour rejoindre la plage d’Ao Nang. Arrivés sur place on nous a donné un bracelet de couleur afin d’être identifiable pour notre bateau. Nous étions une bonne quarantaine sur le bateau ce qui nous a pas mal refroidi. Mais peu importe, nous nous attendions à pas grand-chose donc autant voir ce que cela valait…

Nous avons fait une escale “snorkeling” avant de rejoindre Ao Nang. Nous nous sommes baignés pendant 30 minutes (et pas une minute de plus puisque c’était chronométré), les coraux au fond étaient morts et nous avons vu quelques poissons mais sans plus.

Par contre, j’ai vu un serpent de mer (avec des bandes blanches et noires) qui est 10x plus toxique que le Cobra si jamais on se fait mordre. TOUT VA BIEN !

Nous sommes ensuite arrivés à Hong Island et il y avait quand même pas mal de monde sur place. On s’est fait la réflexion que ça devait être n’importe quoi au niveau du monde sur les autres îles.

J’en ai profité pour sortir un peu le drone, pendant exactement 5 minutes. Je n’avais pas vu le panneau comme quoi c’était interdit et un Thaïlandais en charge d’un bateau m’a directement rappelé à l’ordre (Oops ! 😉 ).

Néanmoins, l’endroit était assez sympa. J’ai fait un peu de snorkeling mais il n’y avait rien à voir, tout était défoncé et rempli de concombre de mer. Pour la petite anecdote, des français croyaient voir un serpent alors qu’il s’agissait d’un concombre de mer. Ils m’ont fait la journée ceux-là… 😀

Nous sommes restés une bonne heure (on avait pas le droit à plus de toute manière), puis nous avons retrouvé le bateau qui nous a amené sur une petite île ou nous avons pris le déjeuner et nous sommes repartis pour découvrir une magnifique petite cric avec une eau limpide.

Au final, la journée était décevante et nous avons regretté le côté “chronométré” de toutes les étapes. 30 minutes par-ci 1H15 par là…

Nous n’aimons pas ce genre de chose car habituellement nous gérons nous-même le timing.

Autre point notable : le monde. Notre bateau contenait une bonne quarantaine de personnes et c’était pénible pour faire certaines photos car tout le monde s’entassait aux endroits stratégiques pour faire LA photo.

De même, les endroits où nous sommes allés étaient rempli de monde. Nous étions loin des images de cartes postales que nous avions vu avant de partir. Vous savez les îles désertes ou l’on peut nager quasiment seul dans une eau turquoise.

  • Se promener et tomber sur une petite forêt de singes

singe krabi ao nang

À Ao Nang, on fait rapidement le tour des activités proposées si on ne part pas continuellement en expédition pour découvrir les îles aux alentours. Du coup, la promenade dans Ao Nang est un bon moyen de découvrir la ville.

Alors, autant vous le dire tout de suite, on en fait vite le tour. Le jour de notre excursion sur Hong Island, nous avons fait la rencontre d’un couple de français qui était sur place depuis déjà 15 jours.

Ils nous racontaient qu’en longeant la plage d’Ao Nang par la gauche, nous pourrions découvrir un coin sympa avec une plage quasi déserte. Pour cela, il fallait monter des marches et derrière nous découvririons un endroit beaucoup moins peuplé par les touristes.

Nous avons donc suivi ce conseil et nous sommes partis découvrir l’endroit. Nous avons longé la plage, de ce côté-là il y a beaucoup de restaurants de plages et c’est un endroit très peuplé.

Mais à un moment, il faut contourner un peu la plage en passant par derrière pour continuer notre promenade. C’est une petite forêt et il y a un chemin qu’il faut suivre pour continuer la promenade.

Mais c’est à ce moment-là que nous sommes tombés sur des singes. Aurélie était légèrement en panique (complètement paniquée en fait) et je la consolais comme je pouvais pour lui montrer qu’il n’y avait aucun risque… Mais pas simple, elle en a une peur bleue.

Bref, nous avons monté des marches qui nous permettaient par la suite de découvrir la fameuse plage, mais pendant notre ascension un singe mâle (le chef de la meute) s’est mis à hurler pour signifier aux autres singes qu’il était l’heure de rentrer.

C’est alors que des dizaines de singes sont passés à côté de nous pour rejoindre leur chef. Il y en avait partout, dans les arbres, sur les marches, sur la rambarde…

Bref, j’ai cru qu’Aurélie allait me claquer dans les pattes ! 😀  Il était impossible de la raisonner à ce moment-là, alors elle m’a supplié de rebrousser chemin et c’est ce que nous avons fait. Elle était tétanisée à l’idée qu’un singe soit agressif et la morde.

Pour le coup, nous n’avons pas vu la fameuse plage “sans touristes” mais nous avons assisté à une scène incroyable. On se serait cru un peu comme dans le film “la planète des singes”.

Je n’en ai pas perdu une miette et j’en aurais même demandé un peu plus… mais pour Aurélie c’était impossible de rester une seconde de plus en plein coeur de cette petite forêt de singes.

  • Admirer le coucher de soleil à Ao Nang Beach

coucher de soleil krabi ao nang

Voici ce que j’ai préféré durant notre séjour à Ao Nang, son coucher de soleil. La plage d’Ao Nang en journée est sympathique mais elle est remplie de bateaux qui font la navette pour rejoindre les îles aux alentours et Rallay Beach.

Le soir, c’est beaucoup plus calme et on peut apprécier un très joli coucher de soleil. Les lumières sont très belles et le rendu est vraiment top. J’en ai d’ailleurs profité pour sortir le drone et y faire quelques plans bien sympas (vidéo à venir).

  • Se détendre à l’hôtel

whalecome hotel ao nang

L’hôtel étant vraiment génial et en dehors de l’agitation de la ville, il faisait bon vivre de rester s’y relaxer.

Aurélie en a profité pour bronzer au bord de la piscine et se baigner. De mon côté, j’ai pu profiter d’une bonne connexion wifi pour travailler sur mes différents projets. What Else !

C’était vraiment agréable de profiter du calme et de la détente qu’inspirer l’hôtel dans lequel nous étions.

Ce que nous n’avons pas fait à Ao Nang (Krabi) :

  • Kho Phi Phi & Compagnie

Nous ne sommes pas allés sur Kho Phi Phi et toutes les îles du même acabit car nous ne voulions pas nous retrouver sur des plages surpeuplées et nous retrouver dans des bateaux où le moindre centimètre carré est utilisé pour y glisser un touriste en plus.

Nous ne regrettons pas du tout de ne pas y être allé. Cela peut sembler “bizarre” ou “incompréhensible” pour certaines personnes mais nous avons fait un choix. Nous avons passé un bon moment à Ao Nang et ce genre d’excursion ne nous plait pas.

De plus, nous avons eu des retours comme quoi les endroits sont pollués car les touristes ne respectent pas les lieux. Le snorkeling est inutile car tous les coraux sont morts…

Bref, c’est une attraction touristique qui ne nous branche pas. Je tiens à préciser que c’est notre conception du voyage et que nous ne jugeons pas les personnes qui aiment ce genre de choses. Je ne fais que donner mon avis, je suis là pour ça non ? 🙂

  • Rallay Beach

S’il y a bien une chose que nous regrettons durant notre séjour à Ao Nang (Krabi) c’est bien d’être passé à côté de Rallay Beach. Ce n’est pas faute de s’être décidé à la faire mais c’est juste qu’on s’est dit que ça serait bien d’y aller en fin d’après-midi pour profiter du coucher du soleil.

Faute grave… Quand nous sommes arrivés, le guichet était fermé et il n’était plus possible de faire la liaison entre Ao Nang et Rallay Beach. Nous étions un peu déçus je ne vous le cache pas. Surtout qu’on partait le lendemain…

  • Se faire masser au bord de la plage

Au bord de la plage d’Ao Nang, il y a souvent des masseuses qui proposent leurs services. C’est un peu plus cher (environ 100baths de plus qu’ailleurs) et on peut profiter d’un massage tout en étant au bord de l’eau.

Nous ne l’avons pas fait car nous en avons profité à Chiang Mai (avec d’anciennes prisonnières) ainsi qu’à Bangkok et nous en avions pas forcément envie à ce moment-là.

Un petit restaurant à tester :

Il a été difficile pour nous de vraiment bien manger à Ao Nang. La majorité des restaurants proposent des plats basiques et pas forcément bons. On voit clairement que c’est une restauration touristique…

C’est pourquoi je ne vous ai retenu qu’un seul endroit qui en valait réellement la peine parmi tout ce que nous avions testé.

Diver’s Inn Steakhouse and International Cuisine

Mon avis global sur Ao Nang (Krabi)

Ao Nang est clairement plus “sympa” que Krabi au niveau du cadre de la ville. Je trouve que ça reste une ville très touristique qui manque d’authenticité.

Tout est fait pour consommer, que ce soit pour la nourriture et les activités proposées. Comme je l’ai écrit auparavant, c’est notre hôtel qui nous a mis quelques étoiles dans les yeux et qui nous a permis de nous relaxer et de travailler pour ma part.

Est-ce que je retournerais à Ao Nang ? Je ne sais pas.
Sincèrement, je pense que cet endroit est à voir une fois. Il y a tellement d’autres endroits à découvrir qui sont bien plus authentiques et moins remplis de touristes… Bref, vous savez ce que j’en pense.

Laisser un commentaire

Fermer le menu